Category Archives: Partenaires

Tournée des spots de Masirah, partie 3

By In Blog, Partenaires, Trip

Plus je découvre cette île plus je l’aime. A chaque nouvelle plage visitée j’ai un nouveau coup de coeur et je reste en extase devant cette eau turquoise, ce sable blanc et comme uniques visiteurs des dromadaires ou des oiseaux….pas de villas, pas d’hôtels, pas de routes, cette île est préservée  et  c’est sa plus grande richesses, ces paysages paradisiaques sauvages. 

Masirah fait à peine 60km de long et environ 15km de large mais en une dizaine de jours je n’aurai pas le temps de visiter tous les spots. Elle n’est pas surnommée l’île aux 1001 spots pour rien! Chaque baie, chaque bout de plage est un spot! Le vent souffle (majoritairement sud/sud ouest) de offshore à sideshore sur toute la côte Ouest, plan d’eau flat parfait pour le freeride et le freestyle. L’eau est souvent peu profonde sur plusieurs mètres  ce qui est également idéal pour l’apprentissage. De l’autre côté, les vagues déroulent sur toute la côte Est avec un vent soufflant side- side on. 

La côte Ouest:

Le lagon de Sur Masirah: c’est le spot où est installé le camp Kiteboarding-Oman, 4km2 de lagon, le spot idéal pour apprendre, vous avez pied partout. Parfait également pour y installer slider et kicker! J’y ai fait mes meilleures sessions au coucher du soleil, inoubliables!

Le banc de sable: il se trouve de l’autre côté du lagon, bon spot de repli à marée basse lorsqu’il n’y a plus assez d’eau dans le lagon. Entre crabes et hirondelles de mer c’est un havre de paix!

La baie du héron : c’est mon coup de coeur, ne connaissant pas le nom du spot je lui ai donné le nom du héron qui squattait là en permanence. Cette baie est un véritable tableau tellement elle est belle!

La jetée de Marsis: pas le plus beau des spots mais le plus flat! Le rêve de tout freestyleur , une jetée gigantesque aplatit le plan d’eau! Attention aux rochers au bord de la plage à marée basse

La bassine: une petit bassine plutôt réservée aux riders avertis car entourée de rochers, mais cela donne un plan d’eau extrêmement flat. Plage de sable blanc et fin tranchant avec les rochers noirs, mon deuxième coup de coeur! 

Gashar Shik: le spot le plus au sud de l’île, très joli spot qui marche également à marée basse. Une baie parfaite avec du vent side, idéale pour tous niveaux.

La côte Est:

Je n’ai malheureusement pas pu exploiter la face Est de l’île car le vent était trop faible pour naviguer dans les vagues mais le nombre de spots semblent aussi nombreux sinon plus que les spots de freestyle de la partie Ouest!

A voir: Haql, Ama et Rasal Ya.

Découverte de l’île de Masirah, partie 2

By In Blog, Partenaires, Trip

Le ferry accoste à Ras Hilf qui se trouve au Nord de l’île de Masirah. C’est tout simplement l’unique ville de l’île. On sent que la pêche est importante  pour l’île, de magnifiques Dhows ornent le port.

C’est à Hilf où tout se passe, stations essence, supérettes , boulangerie, petits restaurants, indiens, turc.. nombreux barber shop et garages. Le camp de Kiteboarding Oman se trouve à une petite demie heure de route vers le sud. Les indications d’Alex le propriétaire sont simples: tu longes la mer :) En effet pas vraiment moyen de se perdre, il n’y a qu’une route principale qui fait le tour de l’île.

Le paysage est désertique mais animé d’oiseaux, de chèvres et de dromadaires.

C’est impressionnant le nombre de dromadaires en liberté. J’apprendrai plus tard que Masirah est en fait un peu comme un chenille à dromadaires. De nombreux Omanais du continent y déposent leur animal quand ils partent en vacances.Ils vivent leur vie en broutant les quelques végétaux de l’île. Nous passons d’ailleurs devant une des principales attractions de l’île, un champ de course à dromadaires! Malheureusement nous n’aurons pas la chance d’assister à un course mais par contre le long de la route nous croiserons souvent des maitres qui entrainent leurs dromadaires, tenus en laisse ,(je parle des dromadaires évidemment) , ils courent après le 4X4.

Après 33Km de route asphaltée nous bifurquons sur une piste et traversons le petit village de pêcheurs Sur Masirah.

Et après encore quelques minutes de pistes nous apercevons le camp Kitebaording-oman et la lagon!

Issa qui sera mon guide durant tout mon séjour et Michael qui gèrent le camp nous accueillent.C’est un camp type bédouin avec des tentes mais avec un vrai lit, des toilettes et des douches. 

Il est 10h et le vent est déjà là , après un rapide petite déjeuner et malgré la fatigue,  je n’ai qu’une hâte, aller tester ce lagon; la vue du petit déjeuner y est sûrement pour quelques choses :)!

F-one 2013: test de la B6, Trax, Acid et Signature

By In Blog, Partenaires

BANDIT 6

J’ai pu tester à Oman la BANDIT 6 en 9m et 10m. Le premier mot qui me vient à l’esprit pour définir les Bandit 6 c’est douceur! On le ressent tout de suite en navigation, pas de on off  dans la barre, la navigation est précise et le choqué encore plus progressif.Cela se ressent aussi en déhooké,un gros atout qui permet de garder plus facilement la barre près du corps même à une main et de pouvoir passer la barre du coup plus facilement en handle pass. C’est sûr cette année je passe le blind judge avec la B6, plus d’excuses! ;)

Et le petit plus une nouvelle valve sur la latte du milieu pour faciliter son dégonflage.

TRAX

Je navigue d’habitude uniquement en Acid, mais le lagon d’Oman m’a donné envie de tester les chausses. J’ai mis les chausses sur la Trax 138×42. Un vai régal, impression de ne pas avoir à forcer pour poper! Le pop est puissant, les figures plus hautes et engagées. J’avais du mal à revenir aux straps mais à la première chute j’ai par contre vite compris qu’il valait mieux effectuer uniquement des figures maitrisées : l’aile tire d’un côté et les chausses vous bloquent de l’autre côté ;) La 42 de large est je pense idéale pour monter avec des chausses car du coup vous ne perdez pas du tout en planning.Elle plane vraiment très tôt!

ACID

J’avais l’année dernière la Acid 130×39. J’ai testé à Oman la Acid 132×40,5, c’était l’unique taille disponible lors de mon départ. J’avais un peu peur qu’elle soit trop large pour moi  et que j’aie du mal à cranter mais pas du tout. Elle a le même super pop que mon Acid de l’année dernière, mais avec encore plus de confort en réception!

SIGNATURE

J’ai choisi la 5’10 principalement pour sa taille compact pour voyager. J’avais l’année dernière la Signature 6’00. Je ne suis pas du tout une pro en vague, je surf uniquement en strapless et je recherche principalement l’accessibilité. Et malgré sa petite taille elle reste très stable et accessibles pour toutes les manœuvres, jibe et virement de bord , et en surf elle est super tolérante. Je pensais prendre une taille plus grande en rentrant  mais au final celle ci m’a complètement séduite!

 

Pour découvrir toute la gamme et en savoir plus sur le programme de chaque produit vous pouvez télécharger les catalogues pdf:

Twin tip: F-ONE TT range 2013_FR

Surf: F-ONE SURF range 2013_FR

Bandit 6:F-ONE-BANDIT6-2013-FR

Coup de coeur pour Oman, partie 1

By In Blog, Partenaires, Trip

J’avais choisi Oman comme destination principalement pour ses impressionnantes statistiques de vent mais c’est au final tout le pays qui m’a impressionnée!

L’aventure commence à Paris avec le vol Oman Air  pour Mascate. Le boardbag passe sans problème.En effet Oman Air pratique une franchise gratuite pour les boardbags de kitesurf en direction de Mascate (30Kg en économie), c’est assez rare pour être plus que souligné! ! 7h15 de vol agréable, prise pour charger ordinateur et téléphone, accès à internet, sièges confortables, j’ai presque l’impression de voyager en business :)

La première chose qui m’a impressionnée en tant qu’européenne à la sortie de l’aéroport c’est le nombre de belles voitures et de 4X4 …..dès le premier plein d’essence je comprends tout de suite mieux, l’essence est ici au même prix que l’eau 0,25 centimes d’euros le litre! Oman c’est un peu le paradis des automobilistes, essence pas cher, routes asphaltées en superbe état qui desservent tout le pays et wadis ou désert pour les aficionados du 4X4!

Il est 23H et nous prenons les 458km de route pour Shana où se trouve l’embarcadère du ferry pour l’île de Masirah. Il fait nuit donc nous choisissons de couper à travers le pays, qui est la route la plus courte.Nous remonterons par la côte au retour. Les routes ici sont en parfait état ce qui permet de rouler la nuit. Il faut quand même faire attention aux chameaux et chèvres qui peuvent traverser à tout moment et au sable qui peut se déposer sur la route suite à des tempêtes de vent lorsque vous traversez les parties désertiques.La limitation de vitesse est à 120 sur la plupart des routes, d’ailleurs pratiquement toutes les voitures émettent un bip lorsque vous dépassez cette vitesse, (nous avons eu une petite demie heure assez comique dans la voiture à comprendre le pourquoi de ce bip…:) . Les panneaux sont indiqués en caractères latins et arabes par contre munissez vous d’une carte car les indications sont des fois manquantes mais vous trouverez toujours quelqu’un pour vous indiquer votre chemin.C’est la deuxième chose qui m’a impressionnée à Oman, la gentillesse des Omanais! Ils n’hésitent pas une seconde et grimpent dans leur voiture pour vous guider au bon endroit!

Nous arrivons à l’embarcadère à 3H30 du matin, le temps d’une petite sieste jusqu’à 5H30 où nous commençons à faire la queue pour le ferry.Pas vraiment d’horaires pour le ferry, la queue commence à 5h30 du matin puis le ferry part lorsqu’il est plein et ainsi de suite toute la journée.Un pick up arrive avec à l’arrière un chameau,   le jour s’éveille, la chaleur monte peu à peu, ayé je suis plongée dans mon aventure, le sourire ne me quitte plus, et je me rendors au milieu de mes boardbags pour 1H15 de traversée bercée par le ferry.

Le Rideuse Diary

By In Blog, Magazines, Partenaires

A l’occasion du Roxy Pro qui se déroule du 9 au 15 juillet, Ridesessions m’a laissé les clés de la rédaction aux côtés de me teammate Sosh, la snowboardeuse Anne-Flore Marxer. Vous pourrez donc découvrir sur le site jusqu’au 15 juillet nos coups de coeur , musique, fringues, vidéo…etc

On commence cette semaine avec un gros Hug de ma part et la présentation d’une longboardeuse Margaux Arramon du côté de Anne-Flore, rendez-vous sur Ridesessions!